Les impôts, ça se gère ! Conseils et astuces pour mieux les maîtriser

Gérer ses impôts revient à trouver le moyen de les réduire, le terme associé à cette gestion fiscale est la défiscalisation. Sachez donc que des mesures concrètes existent pour que votre taxe soit moins élevée. De nombreuses subventions fiscales permettent aujourd’hui de faire baisser vos impôts.

De même, un investissement dans l’immobilier, un mariage officialisé, une épargne retraite ou le recrutement d’un ouvrier à domicile sont autant d’éléments susceptibles d’entraîner une réduction fiscale des contribuables. Découvrez ici nos conseils pour bénéficier d’un allégement fiscal et diminuer vos impôts.

Adoptez le dispositif Girardin

En effet, la Loi Girardin est une mesure défiscalisante instaurée pour accorder aux contribuables français un avantage fiscal sur les investissements effectués dans les DROM (départements et régions d’outre-mer) ou les COM (collectivités d’outre-mer). Grâce à cette loi, le résident fiscal aura accès à une réduction d’impôt sur le revenu correspondant à la somme de ses placements financiers. Et ce, tout en sachant qu’il apporte son soutien à la vie économique de la région d’outre-mer.

Optez pour la défiscalisation des biens immobiliers

L’investissement immobilier avec défiscalisation est une solution efficace permettant aux investisseurs de baisser leur impôt sur les salaires. En effet, ceux-ci devront obligatoirement souscrire un régime immobilier. Des régimes immobiliers qui existent et proposent des avantages fiscaux intéressants, il y a :

Le LMNP/LMP ( statut de location mobilière à titre professionnel ou non-professionnel ) 

Ce régime fiscal est accessible aux bailleurs non inscrits au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) pour leur activité et dont les revenus de location sont inférieurs ou égaux à 23 000 € annuels.

Le démembrement de propriété 

Ce dispositif permet d’accéder exclusivement à la nue-propriété d’un logement. Ainsi, votre patrimoine immobilier est valorisé et vous fait profiter d’une meilleure taxe.

Le dispositif Denormandie 

A l’instar du dispositif Pinel, cette loi prévoit le même type d’avantage fiscal sur un investissement immobilier à but locatif dans l’ancien. Elle vise à réhabiliter un logement situé dans une zone dite ancienne.

La loi Pinel 

En vue de créer un patrimoine stable et baisser les impôts, le secteur immobilier sert de levier. Et ce, grâce aux dispositions telles que la loi Pinel qui permet de se lancer dans des placements financiers en immobilier locatif et neuf.

La loi Monuments historiques

Ce dispositif de financement concerne les particuliers ou les entreprises qui souhaitent protéger le patrimoine historique de leur pays. En effet, la forte fiscalité des Français peut leur permettre de réhabiliter et rendre locatif un bien répertorié comme monument historique.

La loi Malraux 

Le dispositif Malraux permet aux contribuables qui réalisent des travaux dans des bâtiments classés et de profiter d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 30 % du budget d’investissement (dans la limite de 100 000 €).

Les GFF ( groupements fonciers forestiers ) 

Ces groupements offrent une diversification des actifs immobiliers en visant le patrimoine forestier et une réduction significative de l’impôt. En effet, la baisse des revenus fiscaux représente 18% du budget investi.

Contractez un crédit d’impôt pour effectuer des travaux de réhabilitation énergétique

Lorsque vous effectuerez vos travaux de rénovation énergétique avant le 1er janvier 2021, vous ferez moins de dépenses pour les impôts. En fait, vous obtenez un Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et par conséquent un allégement fiscal. Ces travaux sont effectués par des professionnels agréés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). En choisissant le CITE, vous disposez de 30% de crédit d’impôt, limité à un budget de 16 000 € pour les couples et 8 000 € pour les célibataires.

Faites des dons aux organisations caritatives

Pour défiscaliser, il vous est possible de faire des donations à des structures bénéficiant du statut public ou à des entreprises à but non lucratif. En réalité, les dons sont assujettis à une réduction fiscale à hauteur de 66 % de l’argent versé et offrent une remise fiscale plafonnée à 20 % de la taxe.

Par exemple, si vous donnez à des organismes qui viennent en aide aux plus démunis, le taux de la taxe est porté à 75 % du montant total des dépenses, sans dépasser le budget de 1 000 €. Ce taux est ramené à 66 % pour les sommes d’argent plus élevées.

Embauchez un travailleur à domicile pour alléger vos impôts

Une activité peut être exercée à domicile, tel un service. Ces services rendus sont payés par un organisme habilité ou bien directement par les employeurs, ce qui permet aux contribuables d’obtenir un crédit d’impôt. Le taux de réduction d’impôt est de 50 % des dépenses supportées durant l’année pour ces prestations. Toutefois, l’argent à dépenser est limité à un montant de 12 000 € par an. Une exception est faite pour les handicapés, où le montant est plafonné à 20 000 €.

Adhérez au PER ou une assurance-vie pour obtenir des avantages fiscaux

Financer son épargne retraite, outre la constitution de revenus additionnels, permet aussi de payer une taxe moins lourde. Sachez que depuis l’année 2019, la souscription au PER ( Plan d’épargne retraite) permet de soustraire de votre impôt sur les revenus les montants qui alimentent votre contrat.

Cette déduction s’effectue sous réserve de ne pas dépasser 10 % de vos gains professionnels de la dernière année ou du montant maximal autorisé par la Sécu.Contracter une police d’assurance-vie vous permet de réduire votre taxe de logement après 8 ans. Cette assurance garantit une bonne croissance du patrimoine.

Achetez des parts dans une entreprise pour une réduction d’impôts

Un investissement dans le capital d’une entreprise créée depuis moins de sept ans et remplissant des conditions précises permet de profiter de 25% de baisse des impôts. Mais, les versements sont plafonnés à 50.000 € par personne seule et à 100.000 € par couple en situation de solidarité fiscale.

Mariez-vous ou mettez-vous en couple afin de payer moins d’impôts

Un changement de votre situation familiale peut conduire à une révision des impôts que vous payez. Qu’il s’agisse d’une union civile ou un mariage, il faut le déclarer auprès de l’administration fiscale afin que vous puissiez bénéficier d’un allègement de votre taxe. Cette déclaration enclenche la mise à jour de votre dossier. Au même titre, une naissance contribue également à la réduction des impôts. Dans ce cas, les deux concubins qui vivent en ménage partagent une taxe commune et une déclaration fiscale individuelle, établie sur la seule base des revenus perçus par chacun.

Faites des économies d’impôt grâce à un investissement en SOFICA

Pour diminuer votre impôt, il suffit de contribuer au financement initial ou à une extension de fonds propres d’une entreprise SOFICA (Société de Financement d’Œuvres Cinématographiques ou Audiovisuelles). Les clients qui optent pour cette solution obtiennent une réduction de leur taxe sur le revenu à hauteur de 30% de l’argent investi.

Investissez dans une automobile écologique

Acheter un véhicule écologique est la solution idéale pour alléger le fardeau fiscal. Cela fait partie des dispositions prises par le gouvernement français pour encourager les conducteurs à opter pour des voitures dites non polluantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.