Prêt écologique: Quels sont les différents dispositifs ?

Afin de préserver la nature et contribuer à la protection de l’environnement, l’État a mis en place une aide financière dite Prêt écologique. Ce prêt est attribué pour aider les particuliers et les entreprises qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique.

En fonction de ces travaux de rénovation, il existe plusieurs types de prêt. Le but principal est de réduire les effets nocifs d’un logement sur l’environnement et de favoriser les éco-gestes. Voyons les différents dispositifs compris dans le Prêt écologique.

Un prêt écologique: c’est quoi?

Un prêt écologique peut se définir comme un crédit proposé par une banque, une collectivité locale, des établissements financiers, ou encore des organismes publics pour financer les projets de rénovation énergétique de biens immobiliers (maison, appartement). Il permet aux usagers de capitaliser leur projet d’isolation de leur logement et de financer des installations reposant sur les énergies renouvelables. 

Le but est d’économiser et d’optimiser la consommation énergétique. Il est à noter que les bénéficiaires peuvent être des particuliers ou des professionnels. Selon les dispositions du code des impôts, chacun peut bénéficier de l’éco-prêt en fonction de la nature des travaux dans l’immeuble, à la condition que ces travaux aient un impact positif sur l’environnement.

Quels sont les différents dispositifs de prêt écologique? 

Selon le type de travaux ou projets à entreprendre, voici les principaux prêts que la banque ou toutes autres entités agréés par l’État accorde aux particuliers ou professionnels : 

Le Prêt à taux zéro ou PTZ

Il est réservé pour financer les travaux d’entretien et d’amélioration du logement. Il est aussi affecté à toute acquisition d’une résidence principale en vue d’une rénovation énergétique. Le montant du prêt octroyé par le prêteur varie selon le type de projet, la zone géographique du logement et le nombre de personnes y résidant. Cependant, un certain seuil doit être respecté pour contracter ce type de crédit. Il est remboursable pour une durée de 10 à 15 ans.  

Le crédit d’impôts pour la transition énergétique ou CITE

l’État établit cette réduction fiscale sur les revenus des contribuables qui se sont lancés dans une action écologique. En effectuant  des travaux de rénovation, notamment des travaux d’isolation, d’installation de chauffage au bois et de production d’énergie renouvelable, les usagers peuvent bénéficier de ces aides financières. Cet abattement dont bénéficient les particuliers est cumulé à d’autres aides financières, à savoir le Prêt à taux zéro, le Prêt épargne logement, etc.   

Le  prêt épargne logement ou PEL

Pour acquérir ou rénover une résidence, vous pouvez bénéficier de cette aide à un taux avantageux et également profiter d’un bonus écologique. Pour ce faire, il est primordial d’avoir un compte épargne logement à votre nom. Ce compte doit être actif c’est-à-dire il doit recevoir régulièrement des versements.  

Le prêt éco-énergie

Le prêt éco-énergie est un crédit destiné à effectuer des travaux de rénovation réalisés soit par le propriétaire du logement, soit par le locataire. Ces travaux peuvent être financés à la condition de réduire les dépenses énergétiques

Quels sont les bienfaits d’un prêt écologique?

Le prêt écologique permet aux particuliers d’accomplir des travaux dans leur logement en vue de faire des économies énergétiques. Ainsi, il est possible d’acheter et installer des matériaux et équipements performants et économes comme les isolants, les chaudières à condensation, les panneaux photovoltaïques, etc. De plus, les travaux seront faits par des professionnels qualifiés. 

Ce type de crédit est destiné à préserver l’environnement par la réduction de la consommation d’énergie. Il est avantageux pour lutter contre le réchauffement climatique et promouvoir une démarche de développement durable. Il est également facile de rembourser le crédit grâce aux économies réalisées sur la facture énergétique et sur un  prêt sans intérêt ou à intérêts réduits par rapport aux prêts classiques.

Quelles sont les conditions à remplir pour un prêt écologique ?

Pour contracter un contrat de prêt, certaines conditions doivent être respectées. Tout d’abord, que ce soit pour les particuliers ou une entreprise, il faut remplir un formulaire de demande. Il est aussi nécessaire de se munir des dossiers concernant vos revenus, vos dépenses, vos biens et vos dettes ainsi que les motivations de votre demande de prêt et le montant exact du crédit. Ensuite, il est important de présenter un devis fourni par l’entreprise en charge des travaux de rénovation accompagnés d’un certificat garantissant son expertise dans le domaine des rénovations énergétiques

Il est à noter que pour bénéficier d’un prêt écologique, le logement doit avoir été achevé depuis plus de deux ans. Seuls les propriétaires de leur résidence principale et les locataires peuvent jouir de ce prêt, contrairement aux propriétaires bailleurs. 

Il existe une liste de travaux éligibles afin de recevoir un prêt écologique. En effet, les types de travaux pouvant être financés concernent tous les achats et installations des dispositifs suivants :

  • des appareils de chauffage comme une chaudière à basse température, une pompe à chaleur, des panneaux solaires ou un appareil exploitant une énergie renouvelable ;
  • tous les travaux d’isolation thermique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.